: 3 min

PMO chez Safran Engineering Services : le pilotage des coûts au cœur des opérations

Ils sont une vingtaine, sur les sites de Safran Nacelles au Havre et à Saclay, à constituer un plateau de pilotage projets. Parmi eux, certains sont au cœur de l’opérationnel et accompagnent le client dans sa gestion de programme et le suivi des coûts associés. C’est le cas de Jordan Gruchy et Charles Jury. Nous les avons rencontrés.

Jordan Gruchy a rejoint Safran Engineering Services au début de l'année 2018. Il est PMO Opérationnel – pour Project management officer depuis quatre ans après avoir été diplômé du Centre des Etudes supérieures Industrielles (CESI) de Rouen. Cette année, l'entreprise a remporté un appel d'offre chez le constructeur de nacelles pour constituer un plateau de pilotage projets et programmes allant de la planification au pilotage de la performance économique. « J'ai une double mission, explique Jordan. D'abord, j'accompagne mon client dans le pilotage de la performance financière d'un ou plusieurs programmes en cours ou en développement, des risques et des livrables associés. Ensuite, je suis responsable d'un métier et je m'assure, au sein de l'entreprise cliente, de l'adéquation entre la charge et les capacités. Bref, je répartis le travail de la ligne métier dont j'ai la responsabilité ». 

Charles, quant à lui, a fait une école d'ingénieur à La Rochelle doublée d'une école de commerce. Après un stage chez Safran Electronics & Defense en contrôle de gestion, il intègre Safran Engineering Services et le plateau Safran Nacelles. « Je suis PMO Opérationnel et programme. Je sers d'interlocuteur privilégié au chef de programme et l'accompagne dans son pilotage budgétaire à court et à long terme et je fais le prévisionnel sur la totalité du programme », explique-t-il.

Les qualités qui font un bon PMO Opérationnel ? « Il faut savoir prendre du recul et être rigoureux. Nous présentons les revues budgétaires au plus haut niveau, parfois même devant le comité de direction de Safran Nacelles : ce sont des responsabilités motivantes avec de forts enjeux », confie Jordan. « D'un autre côté, nous avons une vision transversale, pluri-métiers et programmes. Il faut être dans une démarche de soutien et d'accompagnement à la prise de décision, ouvert et communiquant. Il faut bien comprendre que nous avons un rôle de conseiller et non de décideur ».

Ce qu'ils préfèrent, tous les deux, dans leur travail au quotidien ? Les échanges et la proximité avec le client. « On apprend beaucoup en s'intéressant aux différentes façons de travailler, aux méthodologies. On est aussi au carrefour des décisions programmes et métiers : c'est passionnant ! » concluent-ils.

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer