: 4 min

Stephanie Larroque : « Comprendre les aspects techniques, les problématiques des équipes, c’est là que je puise ma légitimé »

Spécialiste en dimensionnement mécanique, Stéphanie Larroque a toujours évolué dans l’univers des bureaux d’études. Aujourd’hui en poste chez Safran Engineering Services à Marignane, elle a vu peu à peu son périmètre s’agrandir. Elle nous parle de son parcours, de sa manière d’aborder son rôle de manager et d’intégrer de nouvelles activités.

Avec un diplôme d'ingénieur MATMECA (modélisation mathématique et mécanique) obtenu à Bordeaux et deux stages effectués sur les calculs de fluide et l'optimisation en durée de vie des réparations de structures d'avion, Stephanie a démarré sa carrière en tant qu'ingénieur étude en SSII.  Elle développait des outils informatiques de calcul scientifique pour Airbus Commercial à Toulouse puis réalisait des calculs dynamiques pour Airbus Defense & Space en région parisienne et enfin Safran Aircraft Engines à Villaroche.

 « Je souhaitais changer professionnellement d'activité et de région et avec mon mari, nous avons décidé de revenir dans le sud. J'ai eu l'opportunité de travailler chez Safran Engineering Services et nous avons pris la direction d'Aix En Provence », explique-t-elle. En 2011, elle prend donc le poste d'ingénieur études calcul de structures pour le compte d'Airbus Helicopters près de Marseille. Deux ans plus tard, elle est chef de projet de ce périmètre, pilotant une équipe de six ingénieurs.

En 2015, elle devient responsable du service ingénierie mécanique et reprend le bureau d'études composé d'une trentaine de personnes. « Ma prise de responsabilité s'est bien passée sur la partie calcul mécanique puisque je possédais l'expertise technique. Le vrai défi a été d'encadrer la partie design car les équipes et les compétences étaient différentes de celles que j'avais l'habitude de manager », confie-t-elle. Grâce à des collaborateurs performants et engagés, le soutien de ses supérieurs et le suivi de formations sur le management de proximité délivrées par Safran, elle a tenu le cap avec succès. En 2018, elle élargit alors son périmètre et prend le poste de Chef de Service Airframe et Intégration, ajoutant à ses compétences le pilotage des activités industrialisation. « Un domaine technique plus éloigné encore de ma formation en bureau d'études car davantage en lien avec la production et les machines ».

Elle sort alors de sa zone de confort mais entrevoie cette évolution comme intéressante et stimulante pour sa carrière, lui permettant d'apprendre encore et de se diversifier. « Au début, il y avait deux personnes sur les missions industrialisation et en un an nous sommes devenus 12. Je me suis beaucoup impliquée et j'ai appris énormément afin d'acquérir la légitimité technique nécessaire pour piloter au mieux une équipe. J'ai aussi pu avoir une vision plus large de ce que fait notre client, Airbus Helicopters ».

Au quotidien, elle est en contact permanent avec ce client pour assurer sa satisfaction sur les contrats en cours et saisir les opportunités de développement. Elle participe aux propositions techniques et commerciales, au recrutement des bons profils sur les postes à pourvoir chez Safran Engineering Services ainsi qu'à leur évolution. Elle s'assure de la qualité du travail de ses équipes et du respect des délais de livraison. A Vitrolles, Stéphanie prend aussi en charge tous les sujets liés à la recherche et à l'innovation : « un laboratoire est d'ailleurs en cours d'implémentation dans notre agence », précise-t-elle. Mais ce qu'elle préfère, c'est la partie pilotage de la performance afin d'être en ligne sur les résultats financiers. « Et l'encadrement de mes équipes, évidemment. J'essaie d'être à l'écoute, à proximité des équipes, de comprendre les aspects techniques, leurs problématiques, car c'est là que je puise ma légitimé ».

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer